ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
Pays imaginaire: Nosika 
 
 
Rubriques

 Home  | Album-Photo

Que faire si vous visitez Nosika?

Magic Ten,les 10 villes à visiter à votre arrivée
 
 
Sigourney-La Défense: Capitale de Nosika, depuis 1702. La ville regroupe une agglomération de plus de 5 millions d'habitants. En 1990, Victoire, La Défense et Pentanésie fusionnèrent avec Sigourney. 
 
La Défense, quartier et ville militaire, a été créee par les Anglais en vue de défendre la cité et abrite aujourd'hui la principale caserne du pays et l'aéroport militaire. 
 
Victoire était le quartier Indépendantiste historique de Sigourney, et lors de la Déclaration d'Indépendance, le Royaume Uni demanda la séparation de Victoire. 
 
Jusqu'en 1990, Pentanésie (les 5 îles) était un Etat de l'Union, aujourd'hui rattaché au Quartier des Affaires. 
 
Les quartiers de Sigourney sont différents des uns des autres: la sévérité et la froideur du Quartier des Affaires laissent place à la convivialité de Cosmopolis (quartier regroupant différentes ethnies où l'on trouve tout du monde entier!), une croisière entre les îles ou une virée dans le vieux port sont si romantiques! 
 
Sigourney abrite le Palais Royal et les dépendances,ainsi que les Quais Blancs (Président) et l'Hôtel des Lavoirs (Premier Ministre). Outre les bâtiments officiels, vous pourrez admirer d'autres édifices. L'Horloge de Sigourney indique l'heure de différents fuseaux horaires, la date du jour, les phases lunaires et les marées, des données astronomiques, la température ainsi que des résultats météorologiques. Elle mesure 226 mètres et a été érigée en 1877, et améliorée depuis. 
On peut citer la Tour de Cristal (oeuvre contemporaine de 1902 sur la Place Royale), la Cathédrale Notre Dame des Armes (La Défense) bâtie pour les soldats, Le Pont de Bois (le plus vieux pont du pays), les gares Bleue et Jaune, les Eglises St Stéphane ou St Georges ou encore le Château de cartes (ancienne salle de jeu du Roi, reconvertie en salle d'exposition). 
 
La particularité de la ville est la reproduction de monuments célèbres (en plus petit que l'original) servant à d'autres fonctions: l'Opéra de Sydney sert de complexe cinéma/concert, Colysée reconvertit en amphithéâtre universitaire, sacré Coeur de Paris en musée (Musée de l'Art Français), Big Ben (en plus grand)abrite des bureaux ou le Taj Maal est un hôtel de luxe. On peut également admirer les répliques de l'Arc de Triomphe (Paris), la Petite Sirène de Copenhague, le Pont de San Francisco, la Fontaine de Trévise, la Porte de Brandebourg. 
 
La ville est riche en musées (plus de 55)traitant aussi bien de la peinture (Musée Vermeer, Musée Picasso...), d'arts divers (Musée d'Arts Japonais, Musée d'Arts Primitifs d'Afrique...) de sciences (Musée de la Science et de l'Espace, Musée de l'Aviation...) ou des musées insolites (Musée du Sexe, Musée des Musées...). 
 
Le soir, le Casino Royal et le Casino de la baie (Quartier des Affaires) vous attendent. Il y a également la possibilité d'assister à des spectacles (style Lido) ou des représentations de théâtre (pas moins d'une cinquantaine de salles). 
 
L'agglomération de Sigourney offre de nombreuses curiosités. La Chapelle (érigée en l'honneur de la Vierge) et le Vieil Hôpital (autrefois lieu de cure et de soin des notables de Sigourney, aujourd'hui centre universitaire médical) à Grâce. Le Quartier chinois se trouve à Chinatown: des temples Boudhistes, Hindouistes entre autres sont bâtis. York, ville construite en l'honneur de la ville anglaise du même nom, est de style Victorien et vieille Angleterre. La Bourse nationale y a son siège, ainsi que le Ministère de l'Economie et celui du Commerce. Un duc britannique y fit bâtir un manoir (le Château) au XVIII siècle et un opéra. Par la suite, devenant un grande station balnéaire, la municipalité accorda l'installation de plusieurs casinos et maisons de jeu. 
Enfin, la ville de Kukamunga propose des sites intéressants: la Tour (haute de 419 mètres, renfermant des bureaux, des restaurants panoramiques et une résidence hôtelière) ou le Château d'eau (usine de désalinisation d'eau de mer datant de 1976). Mais Kukamunga est surtout réputée pour le Village (partie de la vieille ville fondée en 127 après JC conservée en l'état) et les plages (pourtour intérieur et Ile de Moko) 
 
Santa Carla: est la capitale de l'Etat éponyme et religieuse du pays, elle compte 1050000 habitants et une agglomération de prés d'un million et demi. 
 
Fondée en 1603, à la demande du Roi de France, Henri IV, pour que les Chrétiens du Nouveau Territoire puissent pratiquer leur religion. De ce fait, la Cathédrale La Grande fut bâtie entre 1604 et 1623. C'est le troisième plus grand édifice religieux chrétien au monde. Le Roi d'Angleterre, Jacques Ier fit construire le Temple du Salut, à partir de 1607. 
 
A l'Indépendance, en 1869, le Président de la République Kaloon Stagion et le Roi Salvestre décidèrent que la ville serait la capitale religieuse et ordonnèrent la construction de la Mosquée Dorée et de la Synagogue de Salomon. 
 
En plus des bâtiments religieux (Sacré Coeur, Eglise Santa Karina, Cathédrale St Luc...), Santa Carla a quelques quartiers pittoresques: la Gâtine (vaste rue piétonne commerçante), la place Blanche (face à la Cathédrale), la Vieille Ville et ses remparts, le Four (ancien four commun, où les fidèles faisaient cuire le pain de la Messe) ou encore le Miroir (quartier moderne avec ses bâtiments vitrés). Le Cimetière à Santa Marina abrite les sépultures de personnalités nationales. 
 
En périphérie, la ville Rosnay regorge de merveilles architecturales (le Château, le Fort ou la Basilique) et de ruelles le long du Saphir. Au sud de Santa Carla, Abyssa garde secrètement les grottes que les nomades avaient habitées pendant les expéditions. 
 
Lavo: dans l'agglomération de Moonlight Shadow Eastport, 115 000 habitants.Elle fut fondée en -301 afin d'assurer la traversée de la Grande Barrière de Granite, lorsque le col de Marcy n'était pas accessible. Elle s'est enrichie au fil du temps et a tenu un poste stratégique. 
Bien que la ville ne fut jamais capitale, un château fut bâti, à partir de 118: haut comme un immeuble de 10 étages, il domine Lavo. Il abritait le Comte de Lavo, qui gérait le passage entre Kifa/Ixo/Jade vers l'Est et s'occupait de la frontière. 
Pendant les Ages Noirs (période où des pillards barbares terrorisaient la population), un donjon et des remparts furent érigés autour du centre historique, pour protéger les habitants, c'est pour cela que les Colons eurent du mal à s'emparer de la cité. 
Vers 200, le Comte décida la construction du Pont au Marché, reliant la ville à l'Ile, qui abrite la Bourse. 
 
Marcy: est une ancienne capitale du Royaume. Elle compte 270 000 habitants. La ville est enclavée dans la Grande Barrière de Granite et dans la Grande Forêt du Nord. Sa fondation date de -546 au confluent du Lyberty et du Saphir. 
 
La géographie naturelle du site a favorisé l'extension de la ville: les grottes au coeur du centre historiques ont servi pendant longtemps de temples et les nombreux canaux naturels sillonnant les rue étroites de la cité ont permis l'irrigation des cultures (élevage principalement).La position sur le territoire a permis la construction du tunnel (routier et ferroviaire) entre l'est et la région du Lac. 
 
Le centre ville compte parmi ses monuments: le Château Royal (ancien palais et ancienne capitale de -604 à -597, de -507 à -500 et trois plus longues périodes de -423 à -316, - 98 à 127 et de 313 à 548), la Bourse (lieu d'échange et de vente entre 267 et 834), le parc et le jardin de la Place d'Argent (premier jardin royal,regroupant les diverses espèces florales du pays) et bien sûr les canaux. Le Château abrite aujourd'hui la collection des tableaux et des bijoux de la famille Royale. 
 
A l'est, les Hauts Quartiers dominent la ville et offrent un panorama unique. On peut également y admirer la Pierre Ronde (monolithe de forme ovale, qui selon la légende serait tombée du Ciel et aurait de vertus médicinales). 
 
Enfin, les deux gares (Gare des Eaux et Gare des Montagnes) sont souterraines et en partie dans les anciennes grottes/carrières qui servaient de réserve de pierre. 
 
Le réseau de funiculaire permet de visiter la ville et profiter des panoramas. 
 
A la sortie sud de Marcy, un domaine skiable a été crée à la fin des années 80.  
 
Mhaale: Ancienne capitale, elle compte 750 000 habitants avec l'agglomération. Elle fut construite dans une dépression dans la forêt, le long de la Little River.  
Sa fonction originelle était le commerce, d'où la Bourse (servait de lieu de stockage, d'échange et de vente).  
On retrouve donc un Palais Royal (en marbre rose, construit vers - 950, long de 100 mètres sur 70, en forme de pyramide). Au coeur de la Vieille Ville, on peut admirer l'aqueduc reliant la rivière aux lavoirs. Il y a la possibilité de prendre le Circle Tram (ligne de tramway circulaire dans la vieille ville). 
 
A quelques mètres du centre historique, on trouve la Place du Commerce, célèbre pour ses marchés: place rectangulaire de 750 mètres carrés entourée de bâtisses de chaque corporation.  
La ville s'entoura d'une muraille avec 4 entrées: la Tour du Guet, Porte du Panier, Porte des Epices et le Pigeonnier. Et plus tard, lors du conflit sur la possession du Lac en 637, d'autres remparts encerclèrent Mhaale (d'où les noms de Porte de Cascade, Porte de Marcy...). 
 
La ville est plus connue pour ses bâtiments plus récents: la Maison de la Radio (premier siège de la Radio Nosikienne et musée de la communication), le Palais de France (inauguré lors de l'Indépendance et retraçant l'Histoire française) ou le Zoo. 
 
Mais le joyau de Mhaale c'est son sous-sol: lors des travaux pour le métro, une ville souterraine a été mise à jour. Des kilomètres de galeries naturelles et certaines creusées par l'homme forment un réseau. Des traces d'habitation ont été retrouvées (même un lieu de culte), des peintures rupestres et des objets divers (statues, armes...) ont été découverts. Le parcours du métro a dû être modifié, et on peut visiter ces grottes. On suppose qu'une tribu serait restée là quand les autres partirent explorer l'Ile. Certaines stations de métro ont été creusées dans ces cavernes et forment aisi un musée. 
 
Kifa/Ixo/Jade Les 3 villes sont les premières cités du pays. Elles ont été construites entre -1190 et -1150 et font partie aujourd'hui de l'agglomération de Northport. 
 
De part leur ancienneté, ce sont des villes riches en monuments historiques et sites archéologiques. 
Jade a abrité pendant longtemps le Palais Royal (décidé par le Roi Mel en -1145). C'est un édifice en pierre (granite) en forme de pyramide (65 mètres de haut pour une base de 99 mètres). Autour du bâtiment, le Roi Mel fit créer un jardin triangulaire où chacun des angles représentait le lever, le zénith et le coucher du soleil. En annexe du Palais Royal, on trouvait la place publique (Nako Ané), lieu de rassemblement du peuple lorsque le Roi tenait un discours. Au fil des années, l'agriculture et l'élevage occupant beaucoup d'espace, les cultures migrèrent à l'extérieur de la ville. De nos jours, excepté le jardin, la plupart des édifices sont en ruines. 
Kifa, Ixo, Béryl et Imoan furent construites afin de permettre l'exploitation agricole en dehors de la capitale et celle de mines (pierres précieuses, or, argent...). 
 
Une épaisse muraille encerclait les cités, avec de nombreuses portes et tours de guet 
A Béryl et Imoan, des fouilles ont mis à jour des grottes naturelles habitées par l'Homme avant sa sédentarisation. Certaines ont conservé des peintures rupestres. Et récemment, les chercheurs ont découvert l'existence d'une ancienne ville souterraine. 
 
A la fin du XVII° siècle, les Colons catholiques érigèrent la Cathédrale de Béryl. Sa particularité est que les vitraux sont composés de pierres précieuses ou semi-précisieuses, ainsi que les statues des Saints. Avec le Palais Royal et les Quais Blancs (Président), c'est le lieu le mieux gardé du pays. 
 
En périphérie, sur les vallées de la Yellow River, les Européens ont planté des vignes, qui produisent un grand vin de qualité et de renom. 
A noter que Kifa, Ixo, Jade, Béryl et Imoan sont classées au Patrimoine de l'Humanité de l'UNESCO depuis 1995. 
 
 
Cascade: La ville-Etat de Cascade (700 000 habitants) est au centre d'une agglomération de 2 880 000 habitants.  
Construite en -576 sur les rives du Palance, elle abrite en son centre une cascade naturelle (haute de 34 mètres). 
 
Longtemps considérée comme lien vers le Sud, un port y fut donc construit afin de faciliter les échanges. De ce fait, la Bourse de Cascade fut l'une des plus importantes. Le commerce étant important et lieu de passage obligé à partir de -345, des bâtiments publics furent érigés: le Forum (ancien Parlement, aujourd'hui rénové et transformé en centre de congrès), les Arènes (lieu de distraction des voyageurs et des commerçants, en ruine) ou le Panthéon (temple). 
 
Quelques pays (France, Russie, Australie entre autres) ont choisi Cascade pour établir leur consulat, à condition que les bâtiments soient du style du pays originel. Le Quartier des Consulats regorge donc de bâtisses de différentes architectures. 
 
Mais la principale attraction touristique de la ville est la Cathédrale des Eaux. Elle a été construite sous la cascade du Palance entre 1874 et 1895. C'est un chef d'oeuvre aussi bien au niveau technique qu'architectural.  
 
Au sud de Cascade, la Capitale du Palance et Karuky, Goliath se dresse avec ses 300 000 habitants. Ancienne Capitale du Royaume une seule fois (550 à 557). elle fut fondée en -400. Son Château fut érigé 20 ans plus tard. 
En 1815, la Reine Anka décida d'en faire la capitale mondiale de la Rose et fit planter la Roseraie à l'est de la ville. Une fois par an (mi octobre), pendant 5 jours, la Roseraie ouvre ses portes et propose des rosiers à la vente. 
 
Hoyos: la ville de Hoyos compte 345 000 habitants et appartient à l'Etat du Palance et Karuky. 
 
Elle est encastrée entre la Sierra de Myah et la Montagne de la Gloire, et la Forêt de Matra. Elle est située à l'embouchure de la Rivière Salée et du Karuky, sur la Fissure de Hoyos. De ce fait, la ville est divisée en 2. 
 
Le site fut découvert probablement vers -300 et la fondation de la cité date d'une trentaine d'années après.A ses débuts, Hoyos joua le rôle de port et lieu d'escale pour les expéditions. Sa localisation permettait la navigation et le transport du bois et de pierres via la Fissure de Hoyos, jusqu'à Kifa. Lorsque Matra en Eaux fut construite, Hoyos occupa une place de passage entre le Sud et le Nord et idéalement située pour le commerce. Il est donc logique qu'elle fut plusieurs fois capitale (8 fois). 
 
Le premier Palais Royal et l'ancienne Cité ont été détruits à 80 pour cent et abandonnés par les habitants suite au tremblement de terre de 367. Néanmoins, le Roi Goran voulait reconstruire sa ville natle et décida donc de travaux: en moins de 15 ans des édifices furent rebâtis sur les 2 côtés de Hoyos. Au nord, le Panthéon (long de 75 mètres, en marbre rose, composé de 222 colonnes) ou la Bibliothèque (tour ronde de 50 mètres de diamètre et 45 mètres de haut). Au sud, le nouveau Château (sorte de cube de 60 mètres de long et de haut) et ses rues perpendiculaires, le Donjon (situé à 2 km du Château, servant de résidence pour les invités du Roi), ou le Capitole (Parlement quand Hoyos était capitale).Pendant la Guerre des Capitales (536 à 548), la ville fut fortifiée par des remparts (Quartier du Palais surtout). 
 
A l'Indépendance, afin de remercier la ville de sa résistance face aux Européens au moment de la Conquête de Nosika, la famille Royale ordonna la construction de bâtiments grandioses: l'Opéra (le plus grand du pays avec son dôme doré), l'Aquarium (avec plus de 10 000 animaux, avec 75 bassins), le Zoo (près de 1100 animaux sur 10 hectares) et aménagement de l'Estuaire (ponts et secteur piétonnier) 
 
Matra en Eaux: avec New Matra compte 390 000 habitants. Elle a été fondée en 426 au coeur de la Forêt du même nom, au confluent du Trinity et du Paramatra. De nombreux canaux naturels ont fait de Matra le centre religieux du culte de l'eau et de Hoïnomos et sa position géographique a permis l'exploitation du bois. 
Matra a été 3 fois capitale (720 à 889 pour le plus long temps).  
La géographie exceptionnelle de Matra était convoitée. Alors, les différentes corporations se répartirent le site en fonction des canaux et embranchements (Ruches pour les apiculteurs, Milandes pour les commerçants, Héliop pour les menuisiers...). 
 
La ville étant naturellement protégée par une ceinture d'eau, sa prise fut difficile: même les Européens eurent des difficultés à s'en emparer. De plus, jusqu'en 1806, les seules entrées possibles étaient la Porte de Myah et la Porte de Pointe du Sud. Car malgré les nombreux ponts à l'intérieur de la ville, aucun ne reliait vers l'extérieur. 
 
Matra considérée comme Ville Royale a donc obtenu des faveurs: la construction du théâtre (en granit, en forme de prisme avec une hauteur de 30 mètres), de l'Observatoire (le premier du pays). Mais surtout, Matra bénéficia du premier réseau de funiculaire (à l'époque 3 lignes: Ruches/Muraille, Canards/Commerce et Milandes/Grand Canal). 
A la fin du 19° siècle, elle fut reconnue pour ses eaux thermales (les Bains) aux vertus digestives. 
 
Matra en Eaux reste la ville romantique nosikienne par excellence: 2 couples sur 3 viennent passer leur voyage de noce ici. 
 
Imaïm: la ville des montagnes. Avec ses 550 000 habitants Imaim domine le pays. Bâtie entre 1153 et 1208 mètres en 734, elle est la jonction entre la Grande Barrière de Granit et la plaine de Matra. 
 
Le Roi Chindo (qui a laissé son nom à un quartier) désirait installer un passage (aujourd'hui le Col du Pendu, nommé ainsi car pour le trouver, on y pendait un animal)pour traverser la montagne. D'année en année, des voyageurs s'arrêtèrent et fondèrent des hameaux pour en accueillir d'autres. Bientôt un village apparut, on le fortifia et il prit de l'ampleur. En l'honneur de la Reine on l'appela Imaïmkloi (village de la Reine Imaïm en nosikien). 
 
On trouve de nombreuses cavités naturelles, servant d'habitation encore aujourd'hui, ou des parties troglodytes (l'Opéra est construit aux 3/4 dans la roche).Mais c'est surtout Cavern Hall qui est à découvrir: il s'agit d'une place souterraine (- 7 mètres de profondeur) d'une superficie de 3500 mètres carré environ (65 m X 54 m) où se réunissaient les villageois pendant les périodes de grand froid. 
 
Au début du 20° siècle, la municipalité décida la construction d'une tour (Tower Center) qui serait le point culminant du pays. La tour est haute de 198 mètres avec une cinquantaine d'étage, elle accueille de nombreux bureaux. 
Avec l'engouement pour les sports d'hiver, Imaïm est devenue la station de ski principale nosikenne. De ce fait, en 1940, les trois lignes de téléphérique ont été construites (aujourd'hui, il s'agit d'un monorail suspendu). 
Enfin, la Gare des Neiges est la gare souterraine la plus grande au monde (325 mètres X 90 mètres) et profonde de 50 mètres. La majorité des lignes ferroviaires sont souterraines également. 
 
Carte touristique
 

 

(c) ludo martin - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 3.02.2008
- Déjà 27126 visites sur ce site!